Comment monter son ordinateur pour Linux ?

Tout d’abord, il faut rappeler que Linux est un système libre (open-source) et il n’est pas possible d’acheter un ordinateur en magasin avec Linux installé dessus.

Il est possible de trouver des boutiques sur Internet proposant des ordinateurs portables et fixes, neuf ou d’occasion mais ce n’est pas ce qui nous intéresse dans cet article.

Vous avez envie de « monter », d’assembler un ordinateur fixe pour Linux ? Grâce à cet article, vous saurez choisir exactement le matériel compatible avec le manchot (mascotte appelé Tux pour Linux) !

1 – Débuter avec le Raspberry Pi 3+

Une solution pour découvrir l’informatique libre de façon facile et à un coût intéressant, le projet s’appelle « Raspberry Pi », c’est un ordinateur de la taille d’une carte de crédit !

Vous pouvez trouver tout le matériel nécessaire sur le site internet Kubii.fr, il existe des kits « clé en main » pour le dernier modèle actuellement, le raspberry Pi 3+.

Le système conçu et conseillé pour cet ordinateur s’appelle « Raspbian ». C’est un système Linux tiré directement du très célèbre « Debian », vous pourrez télécharger et trouver les explications pour l’installer sur le site raspbian-france.fr.

2 – Choisir du matériel compatible avec Linux

Pour ceux qui veulent aller plus loin et assembler un ordinateur fixe plus puissant qu’un raspberry Pi, il faut savoir qu’il n’existe pas officiellement de matériel certifié pour Linux !

Les accords entre les fabricants comme : Asus, Gigabyte, Nvidia, AMD, Intel, sont certifiés pour fonctionner avec l’éditeur de système d’exploitation Microsoft Windows.

Linux ne fonctionne pas toujours très bien avec le matériel récent. Les développeurs du monde libre n’ont pas forcément accès à l’architecture sur un nouveau matériel, les fabricants ne souhaitent pas communiquer librement sur le fonctionnement du matériel et passent des accords exclusifs avec Microsoft, ce qui explique que tout matériel n’est pas compatible avec Linux !

Les développeurs doivent écrire du code informatique spécifique à Linux pour que votre carte graphique ou votre carte réseau soit détectée et fonctionne correctement. Heureusement la communauté Linux est mondiale et grandit très vite, d’ailleurs de nombreuses entreprises participent au développement de ce système (noyau Linux).

Afin d’avoir la meilleure compatibilité possible avec Linux, il est conseillé de ne pas choisir du matériel qui vient de sortir sur le marché. Il est possible de faire des recherches sur Internet pour s’assurer de la bonne compatibilité avec le manchot. InforMathieu informaticien à Agen (47) peut vous aider et vous conseiller.

3 – Assembler son ordinateur soi-même

Une fois le matériel choisi, il s’assemble comme tout autre ordinateur. vous pouvez retrouver les étapes pas à pas en visionnant cette vidéo :

4 – Choisir sa version de Linux

Vous pouvez maintenant choisir entre de multiples versions de Linux. On parle de « distribution ». Pour débuter, la distribution la plus facile et documentée s’appelle « Ubuntu » : http://doc.ubuntu-fr.org/.

La force de Linux c’est de pouvoir personnaliser facilement l’interface graphique (contrairement à Microsoft Windows ou Apple Mac OS). Pour ceux qui ont peur de perdre leurs habitudes avec Windows, il existe « Zorin OS », « Chalet OS », « Kubuntu » ou encore « Linux Mint ».

SEANumerique Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *